Les Orphelins du Scorff - T.1 - La Cale aux rats

P003

Parti de Bretagne à l’automne 1834, le Brick Beau Parleur, fait route vers la Guadeloupe. Dans la cale noire, chaque jour, les pièges à rats sont vides. Ilan, le mousse, ne comprend pas...

Dossier pédagogique téléchargeable gratuitement en bas de page

Le tome 2 : Le Cimetière de Creepy-Bay

Plus de détails

8,00 €

Fiche technique

Date de parution 5 Septembre 2015
Format 12 x 19
Nombre de pages 144
ISBN 9791094140055

En savoir plus

Parti de Bretagne à l’automne 1834, le Brick Beau Parleur, fait route vers la Guadeloupe. Dans la cale noire, chaque jour, les pièges à rats sont vides. Ilan, le mousse, ne comprend pas. Non seulement les horribles bestioles qui peuplent les recoins sombres ne se font pas prendre, mais elles réussissent à manger les appâts comme s’il les leur offrait gentiment. La traversée commence mal, mais il est bien décidé à éclaircir le mystère...

Petit-Jean, un autre grand voilier, a appareillé plusieurs mois auparavant. Pourquoi a-t-il pris la mer à contre-saison ? Dans quel projet fou le capitaine a-t-il entraîné son équipage ?

À bord de ces deux navires, des cales pleines des précieuses marchandises qu’on attend dans les îles de lumière, mais aussi les rêves de ceux qui ont pris place à bord.

Avis

Note 
28/11/2016

Cela devrait intéresser les professeurs.

Et nous voici embarqués, nous lecteurs, aux côtés de nos deux attachants héros, dans une quête passionnante doublée d'une belle aventure en mer.

Le dépaysement est complet, nous allons non seulement nous initier au très beau vocabulaire de la navigation, mais aussi suivre cette équipée à travers l'atlantique.
Lire la suite sur : http://entendrelesilencedeslivres.over-blog.com/2016/11/les-orphelins-du-scorff.html

Note 
08/07/2016

Une bouffée d’embruns marins

Vivant et plein de fraîcheur, l’aventure des Orphelins du Scorff commence sur une bouffée d’embruns marins que Daniel connaît particulièrement bien. Première page tournée, je suis déjà dans l’intrigue sur fond d’aventures maritimes, de pirates, de marine d’une « certaine marchandise ». Qu’ils sont attachants ces jeunes personnages lancés dans des péripéties mouvementées qui augurent une suite palpitante de l’évolution de nos héros à travers les mers et océans du monde.
Mention spéciale pour la leçon de vie sur un bateau avec les termes et les définitions du langage marin donnée par Daniel qui maîtrise à merveille son sujet. J’apprends un langage que je ne connaissais pas.
Attendons la suite…

Note 
22/05/2016

Transportée sans pouvoir m'arrêter, éclaboussée par les flots, é

Je suis a priori une mauvaise cliente pour "Les Orphelins du Scorff" : je n'ai jamais été attirée par la mer, l'océan me fait peur, et les rares fois où je suis allée voir des expositions de voiliers dans des ports, je m'ennuyais au bout du troisième bateau.

Mais un jour, il y a longtemps, une copine m'a conseillé de lire "Les enfants de la Terre" de Jean M. Auel. Une histoire qui se passe au temps des hommes préhistoriques. Après l'avoir prise pour une foldingue, j'ai lu le premier tome, j'ai enchaîné avec le deuxième, puis j'ai dévoré le troisième jusqu'au cinquième. Et quelques mois plus tard, j'ai tout relu lors de la parution du sixième tome*.

J'ai eu le même sentiment en lisant ce premier tome, "La cale aux rats".

S'il a le pied marin, Daniel Pagès a également une plume fluide et réussit à nous entraîner dans son sillage et dans les cordages de Beau-Parleur. "Ceci n'est pas un livre", pourrait-on noter sur la couverture : c'est une invitation à monter à bord d'un brick et à partager la vie de l'équipage. Les termes techniques donnent au texte une dimension supplémentaire, un parfum de bois et de sel, et sont expliqués de façon simple en fin de volume. Je précise que leur méconnaissance (ce qui était mon cas) ne gêne en rien la lecture.

Les orphelins du Scorff est une aventure à hauteur d'enfants vaillants et courageux où la petite histoire rejoint la grande histoire, celle des marchands maritimes et des contrebandiers.

Je ne veux rien révéler de l'histoire (voir la page de description par l'auteur, qui donne déjà envie de lire !), mais, même si c'est un roman plutôt destiné à des enfants "à partir de 10 ans", j'ai été transportée de chapitre en chapitre sans pouvoir m'arrêter, éclaboussée par les flots, éblouie par le soleil, émue par les personnages.

A lire ballotée par le tram un jour de pluie.

#coupdecoeurduCDI ❤

(ce qui signifie : sur la prochaine commande !)

Note 
19/04/2016

Un début très prometteur !

La cale aux rats est un bon premier tome. Malgré les nombreux termes techniques de navigation utilisés dès le début qui freinent un peu la lecture, l’immersion dans l’univers des marins du XIXe siècle est réussie (tâches quotidiennes selon les rôles, enjeux commerciaux, croyances, dialectes…). Dès le début plusieurs couches d’intrigues se superposent et la découverte d’Emma et le départ de Yannig renforcent ce tissu d’intrigues. Même si ce premier tome ne déborde pas de scènes d’actions, les récits enchâssés rythment le récit et apportent ponctuellement des éléments sur les parcours de chacun. L’ancrage historique donne plus de consistance à l’histoire et permet au jeune lecteur de découvrir la vie d’un enfant de son âge au XIXe siècle. La cale aux rats pose les bases de la tétralogie avec des personnages principaux denses et des enjeux intéressants. Daniel Pagés nous fait naviguer dans un monde ouvert à l’aventure dans lequel on a hâte de replonger avec le deuxième tome.

Note 
14/01/2016

1er tome d'une série jeunesse qui s'annonce intéressante.

1er tome d'une série jeunesse qui s'annonce intéressante. Intéressante grâce a des personnages auxquels le jeune lecteur peut aisément s'identifier, intéressante aussi grâce a une histoire riche en rebondissement,par le milieu (maritime)et l'époque choisie. Ce roman permet au lecteur de se fidéliser a un vocabulaire marin qu'il n'a pas forcément l'habitude de rencontrer. Une série qui s'annonce sympathique, reste a savoir quelles seront les prochaines aventures.

Note 
14/01/2016

Bon livre d'aventure pour les jeunes lecteurs.

lan, le mousse du Beau parleur, découvre une passagère clandestine dans la cale aux rats ; Emma recherche son frère, parti s'embarquer sur un autre navire quelques mois plus tôt. Mais ce navire-là ne transporte pas les mêmes marchandises...
Une écriture simple et claire pour un roman d'aventures à bord d'un voilier du XIX° siècle. Une bonne description du bateau et de la vie à bord, des notes pour le vocabulaire marin. Bon livre d'aventure pour les jeunes lecteurs.

Note 
14/01/2016

« La cale aux rats » est l'un de ces livres que l'on a du mal à

« La cale aux rats » est l'un de ces livres que l'on a du mal à lâcher une fois entamé. le vocabulaire maritime me paraît pourtant un peu délicat à retenir pour un enfant de 10 ans (âge minimum indiqué sur la quatrième de couverture), mais quel meilleur moyen de s'y familiariser ? Et puis, c'est l'occasion pour les parents (et même les adultes en général) de s'y mettre aussi !
Le décor est très vite planté, les personnages sont attachants. Au large, des histoires se racontent, des liens se tissent. La réalité des faits de l'époque n'est pas « épargnée » au jeune lecteur, mais leur est adaptée. Malgré tous ces points qui témoignent de la qualité du récit, j'émets tout de même une réserve quant aux rebondissements. J'ai trouvé ce premier tome un peu lent, mais il est court et nécessitait le vocabulaire et la mise en place que lui a accordés l'auteur.

Note 
16/10/2015

Palpitant

Super livre , je viens de le finir , il se lit d'une traite , la grande aventure sur l'océan et quelle aventure !!!!!!!!!!!

Note 
28/08/2015

En avant-première...

Il est évident que votre histoire va captiver des jeunes lecteurs et le contexte historique est très stimulant pour l’enseignant. Personnages, lieux, intrigue, contexte historique le rendent directement exploitable en classe.

Donner votre avis !

Donnez votre avis

Les Orphelins du Scorff - T.1 - La Cale aux rats

Les Orphelins du Scorff - T.1 - La Cale aux rats

Parti de Bretagne à l’automne 1834, le Brick Beau Parleur, fait route vers la Guadeloupe. Dans la cale noire, chaque jour, les pièges à rats sont vides. Ilan, le mousse, ne comprend pas...

Dossier pédagogique téléchargeable gratuitement en bas de page

Le tome 2 : Le Cimetière de Creepy-Bay

Donnez votre avis

5 autres produits dans la même catégorie :

Téléchargement